Savanette : danse et musique pour célébrer l'eau

La ville de Savanette a accueilli, le week-end du 27 mars écoulé, la première édition du Festival de l'eau. Sous le thème "Savanèt chato dlo peyi a", cette activité a permis à quelques centaines de Savanettiens non seulement de s'amuser, de participer à de vifs échanges sur l'importance de l'eau dans la vie et sur l'urgence de préserver l'environnement, mais surtout de danser, de chanter et de découvrir.
17.04.2015, Haiti
Samedi. Les deux aiguilles sont à deux doigts de s’aligner. Le soleil est déjà à son apogée. Par dessus tout, il y a l'envie de fête qui crépite sur le visage de plus d'un. Le spectacle des motards au klaxon retentissant apporte du sang neuf au centre-ville. Un long cortège de jeunes en tenue de bain ou en jeans se dirige follement vers Kamo Beach. L'ambiance est festive. Dans cet endroit enveloppé de verdure, planté d'arbres géants, des rivières se croisent. Kamo Beach est ce site qui prodigue des charmes sans nom. Les visiteurs, la plupart en provenance de Port-au-Prince et des autres villes du Plateau Central, n'en diront pas le contraire. Kamo Beach porte désormais une signature : Bon Dlo... La fatigue de la route n'y est plus. Place au feeling. Place au plaisir sain. Le plaisir qui emballe hommes, femmes et enfants. Mouchoirs noirs. Le front perlé de sueur, la foule se trémousse. RockFam, la dernière promesse, est impatiemment attendu... Holwitch Desgranges, de son pseudo K-Mike, animateur vedette de RCH 2000, MC du moment, se tient à la dimension de l'ambiance. Connu pour sa fougue derrière son microphone, il a la formule pour subjuguer et tenir en haleine.

Au son des décibels gérés par Poupouch, le public se laisse entraîner par le plus fou des plaisirs, partageant un pur moment de folie et d'amitié en sirotant quelques rasades de rhum ou des gorgées de bière bien frappées... Des concours de natation, de danse.. toute une pléiade de shows. Le groupe Brothers Posse mené par Don Kato, à l'énergie convoitée, fait danser. Avec un aréopage de musiciens au talent immense, le grand absent des derniers défilés carnavalesques porte la joie de la grande foule à son summum.

La découverte de "Anbyans tèt dwat" galvanise l'euphorie de ces festivaliers ne disposant que des cris, des paumes de la main et des pas de danse pour mettre à nu toute la charge émotive dont ils sont sujets. L'orchestre Tropicana a sans nul doute gravé son empreinte dans cette ville. Najda, un peu emméchée, n'oubliera pas de si tôt ce mois de septembre. "Tropicana et Anbyans donnent à admirer. La promesse de RockFam fait rougir", lâche-t-elle.  

Des talents sont déballés. Le groupe MoFast, très prisé pour ses chorégraphies ajoutées aux prestations du jeune groupe rap Trois Stars fait transpirer de plaisir. Martine C. Châtaigne, collaboratrice infatigable de l’événement, ne lésine pas sur son support. Idem pour Antonio Wilson et tant d’autres supporters, tous animés de cette même flamme de motiver à la cause environnementale. 

Guerda Benjamin Alexandre, cheville ouvrière de ce festival réalisé sous la houlette de la coopération suisse Helvetas, ne cache pas sa joie de participer à cette campagne de motivation et de sensibilisation portant sur une meilleure gestion de l'environnement. "Il est grand temps que les gens se résolvent à protéger l'environnement. L'eau, c'est la vie, donc la lutte doit engager tout un chacun", laisse-t-elle entendre le visage parcouru de sourires. Elle n'est pas de ceux qui se confinent à satisfaire les leurs au détriment de leurs passions. Elle aussi se réjouit à danser, s'amuser et chanter dans la fraîcheur de cette eau cristalline en compagnie des enfants.

Savana Band, l'une des références de la ville, n'est surtout pas ce rara ou cette bande à pied qui s’offre à demi-mesure. Sa performance sous la pluie qui s'abat sur la ville tient en éveil ces dizaines de mélomanes qui s'attendent, non sans impatience, de chanter avec RockFam. Quatre heures de plaisir. Quatre heures d'ambiance. La boue y participe à merveille… Puisqu'on en profite pour se maquiller. 

Un week-end de fête en l'honneur de l'eau. Tout un chacun s'est réjoui malgré les averses de la dernière nuit ayant fauché la prestation du groupe RockFam tant attendu. La promesse est maintenue, les Delmafia auront sous peu le temps de séduire les Savanettiens, dixit Guerda B. Alexandre, qui se dit plus que jamais motivée à travailler pour le développement de sa ville  natale.

captcha

Kommentare