Des écoliers sensibilisés au problème environnemental de la forêt des pins à Mare Rouge

À l’initiative de l’ONG HELVETAS Swiss Intercooperation (HSI) 150 écoliers venant de dix écoles de dix localités différentes, ont participé au camp d’été qui a eu lieu du 28 Juillet au 28 Août 2015 sur la sensibilisation environnementale à l’Unité II du Parc National Naturel de la Forêt des pins.

Lancée depuis 2014, cette activité qui réunit chaque année plus d’une centaine d’écoliers venant d’établissements scolaires différents, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’Education Relative à l’Environnement (ERE) du Projet de Préservation et Valorisation de la biodiversité (PVB) d’HELVETAS Swiss Intercooperation.

Le mardi 1er septembre, les organisateurs ont procédé à la clôture de l’ensemble des activités réalisées tout le long du mois à Mare Rouge. Ils étaient plus de 200 personnes, dont écoliers, parents, membres de la direction du Parc représentant le Ministère de l’Environnement, l’HELVETAS et le Corps de Surveillance environnementale (CSE), à assister aux différentes présentations portant sur les activités de l’ONG HELVETAS et celles des écoliers à travers de pièces théâtrales, tableaux dessinés, compositions musicales à caractère environnemental et animée par des chorégraphies.

C’est dans une atmosphère de convivialité que les écoliers ont composé des chants et poésies autour des problématiques environnementales auxquelles leur communauté se trouve confrontée. L’occasion a été également pour les participants d’apprendre de nouveaux concepts devant les amener à changer de comportement face à l’utilisation des ressources naturelles.
 
Selon l’agronome Claudy MEZARD, responsable de la mise en œuvre du programme d’Education Relative à l’Environnement du PVB, cette activité vise à sensibiliser un maximum de personnes au problème auquel le parc national de la forêt des pins est confronté ainsi que les menaces. Il a précisé qu’à travers ce projet des activités génératrices de revenus sont mises en œuvre au profit des communautés cibles. La définition et l’Importance des ressources naturelles du Parc, la diversité au sein des espèces végétales et animales, la gestion des risques et désastres, le reboisement des zones dégradées et méthodes, ont été les principaux thèmes abordés dans le Camp d’été 2015.
 
L’Unité II du Parc National Naturel de la Forêt des pins se trouve au Massif de la Selle à environ 1900 mètres d’altitude. Elle est située entre les départements du Sud-Est et l’ouest. Dans une interview accordée au Nouvelliste au terme de l’activité, l’agronome Robens Elie Paul, coordonnateur adjoint du projet PVB, a fait savoir qu’HELVETAS a réalisé ses premières interventions en 2003 à la suite d’une étude menée dans le l’objectif de contribuer à la récupération et la protection d’une réserve forestière dans laquelle se trouve installée une population, vivant essentiellement de l’exploitation des ressources naturelles. L’agronome Paul a par ailleurs précisé qu’actuellement le projet est à sa dernière phase de désengagement pour faire place au ministère de l’Environnement afin d’assurer la continuité.
 
Des travaux manuels, visites en forêt et restitutions ont constituent la méthode d’apprentissage utilisé. Des primes de participation pour la rentrée des classes  telles que des kits scolaires ont été distribuées aux écoliers, des cadeaux spéciaux à ceux ayant marqué le Camp d’été par leurs prestations et participation aux différentes activités du Camp. Les participants ont remercié les responsables de l’organisation qui ont choisi d’organiser ce camp.   

captcha

Kommentare